Lualaba: Cinquantenaire du décès du résistant congolais Moïse Kapend Tshombe

Lualaba: Cinquantenaire du décès du résistant congolais Moïse Kapend Tshombe

29 juin 2019 4 Par ELAVOX

Cinquantenaire de Moïse Tshombe: les jeunes patriotes bâtisseurs résistants en séance pédagogique au rond-point de l’indépendance.

29 juin 1969-29 juin 2019, cela fait 50 ans, jour pour jour depuis que le leader Katangais, Moise Kapend Tshombe  mourrait en Algérie, selon les sources officielles de suite d’une crise cardiaque.

À Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba, c’est le mouvement des patriotes bâtisseurs résistants qui s’est approprié l’évènement en organisant les activités culturelles et scientifiques pour immortaliser l’âme de celui que ces activistes qualifient de personnage mythique.

Dans l’agenda culturel de ce jour, on notera en l’occurrence une séance pédagogique au rond-point de l’indépendance. Sur ce site touristique, les jeunes tshombistes ont reçu une leçon de l’histoire politique du Congo.

Cette vue panoramique présentée par l’historien KALAU MAZAZ retraçait succinctement la vie politique des figures de proue qui ont marqué l’histoire de ce pays situé au centre de l’Afrique.

Ce récit part de Léopold II avec l’État Indépendant du Congo, puis Albert Premier avec le Congo Belge jusqu’à l’indépendance en 1960, Joseph Kasa-vubu, Président de la première République, Patrice Emery Lumumba, Premier Ministre, Moïse Kapend Tshombe, Président de l’État Indépendant du Katanga et Premier Ministre du Congo à la tête du gouvernement de “salut public” depuis 1964, jusqu’à Kabila Kabange à qui succèdera l’actuel Président Felix Tshisekedi.

La séance a été aussi intuitive avec le dépôt des gerbes de fleurs au buste de celui qu’on qualifie au Lualaba de premier résistant de la RDC. C’est André Njimbu, l’un de ses fils biologiques qui lui a rendu cet hommage en présence des patriotes bâtisseurs résistants qui sont encadrés par le professeur Donat Tshimboj, Rapporteur de l’Assemblée Provinciale du Lualaba.