Fungurume: Richard Muyej attendu pour que revienne la quiétude après les troubles des creuseurs

Fungurume: Richard Muyej attendu pour que revienne la quiétude après les troubles des creuseurs

20 août 2019 0 Par ELAVOX

Dimanche 18 Août 2019, Fungurume, une commune minière du Lualaba est en proie aux actes de vandalisme des creuseurs, deux commissariats de police sont mis à sac, les barricades sont érigés sur la route nationale 39, le trafic routier est paralysé, les tirs de sommation font quelques victimes. À la base de ces troubles, un véhicule chargé des produits miniers est saisi par quelques éléments de la police sous les ordres de leur responsable hiérarchique, ce qui va attiser la furie des creuseurs.

Rappelons par ailleurs que depuis peu la concession minière de l’Entreprise Tenke Fungurume TFM est sous la garde des éléments des FARDC pour contrer tout accès illicite des creuseurs dont était victime ce géant minier.

L’Exécutif provincial a dépêché le même dimanche une délégation des membres du gouvernement provincial pour calmer les ardeurs des manifestants.

Les Lualabais l’ont surnommé « Papa solution », ce lundi 19 Août 2019, Richard Muyej avale des kilomètres et gagne le théâtre des troubles. C’est à l’hôtel Best Palace qu’il est attendu pour palabrer avec les différentes couches de la population de Fungurume.

Richard Muyej préside d’abord un conseil de sécurité avant de prendre langue avec les forces vives de Fungurume afin d’établir les responsabilités lors de ces échauffourées et trouver une sortie de crise.

Au sortir de longues entrevues, Richard Muyej prêche le respect des institutions de l’État et le dialogue entre la population et les gouvernants en circonstances de crise. Il fustige les actes de destruction auxquels se sont livrés les manifestants et martèle que ces forfaits ne resteront pas impunis.

Richard Muyej a quitté Fungurume après s’être rassuré d’avoir rétabli la quiétude dans cette nouvelle commune de Fungurume.