Banque Africaine de Développement : 14850 enfants à délier de l’activité minière dans le Haut-Katanga et le Lualaba

Banque Africaine de Développement : 14850 enfants à délier de l’activité minière dans le Haut-Katanga et le Lualaba

28 août 2019 0 Par ELAVOX

Le taux de pauvreté dans la zone du projet devra passer de 69% à 60% à l’horizon 2024, le pourcentage d’enfants qui travaillent dans les mines en RDC et qui sont actifs dans la chaîne d’approvisionnement du cobalt passera de 37% dont 20% des filles à 0% de 2019 à 2024.

La situation socio-économique des ménages impliqués dans le chaîne d’approvisionnement du cobalt connaîtra une amélioration notamment celle du revenu mensuel des ménages de 28,2 dollars US à 450 dollars US et l’accroissements du taux de réinsertion sociale durable des enfants sortis des mines devra passer de 5% à 100% dont 54% de filles.

D’ici à 2024, les opportunités économiques alternatives et l’accès aux services sociaux de base devront s’accroître dans la zone du projet, un accroissement d’opportunités économiques alternatives au secteur minier de 10% à 50%.

Le taux d’accès à l’éducation primaire devra s’accroître et passera de 50% à 60% pour les filles et de 58% à 65% pour les garçons.

De 68% à 72%, ainsi devra passer le taux d’accès aux soins de santé pour les hommes et de 60% à 70% pour les femmes. Quant à la situation nutritionnelle, elle devra s’améliorer dans la zone du projet, ainsi l’insécurité alimentaire qui affecte les ménages sera réduite de 20% à 10%.

Le projet vise également une réduction de 42% à 25% d’enfants en malnutrition, elle devra d’améliorer dans la zone du projet, ainsi l’insécurité alimentaire qui affecte les ménages sera réduite de 20% à 10%.

Le projet vise également une réduction de 42% à 52% d’enfants en malnutrition chronique et enfin une augmentation de 10% à 50% des denrées alimentaires de base produites localement.

Voilà près de 8 défis à relever durant 5 ans dans ce projet qui envisage d’apporter un appui au bien-être alternatif des enfants et des jeunes impliqués dans la chaîne d’approvisionnement du cobalt dans le Haut-Katanga et le Lualaba qui détiennent plus de 65% de réserve mondiale du cobalt. Un projet financé par le Groupe de la Banque Africaine de Développement à hauteur de 84 360 000 de dollars américains,  un montant constitué de 39.171.160 de dollars US de don et 45.188.840 dollars US de prêt.

Le lancement de ce projet a eu lieu à Kolwezi ce mardi 27 août 2019, en présence des officiels de deux provinces du Haut-Katanga et du Lualaba; c’est le Gouverneur de province du Lualaba Richard MUYEJ représentant du ministre national des affaires sociales et au nom du Chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI qui en a donné le ton.

Le Gouverneur du Lualaba Richard Muyej dévoile une photo d’une fille déliée de l’activité minière lors du lancement du projet PABEA Cobalt

En somme, 14850 enfants (filles et garçons) qui travaillent dans les mines artisanaux de cobalt devront bénéficier de la réinsertion sociale durable ; et cela passera par un front contre la pauvreté des ménages en vue d’une amélioration des conditions de vie de ces ménages, le projet devra assurer aussi la reconversion socio- économique de 6250 parents (tous jeunes) de ces enfants dans le secteur agricole qui présente le plus grand potentiel de diversification économique.