Lualaba: D’un ton sévère, Richard Muyej halte le militantisme irresponsable dans sa province

Lualaba: D’un ton sévère, Richard Muyej halte le militantisme irresponsable dans sa province

10 novembre 2019 0 Par ELAVOX

Tout pouvait naturellement sembler pacifique quand ils annonçaient leur marche ce samedi 09 Novembre sur les rues de Kolwezi pour soutenir la gratuité de l’enseignement de base. Les militants de la mouvance présidentielle, notamment ceux de l’UDPS ont obtenu l’autorisation de l’autorité urbaine pour manifester selon l’esprit de leur requête, sans heurts ni dérapages, leur soutien à la vision du Chef de l’État de rendre gratuit l’enseignement de base en République Démocratique du Congo, un projet déjà effectif mais dont les effets induits en viennent jusqu’à la grève des certains enseignants çà et là à travers le pays depuis peu.

L’impression que pouvait donner la marche a soudainement changé de visage, les manifestants ont viré vers la destruction des effigies du président honoraire Joseph Kabila, des actes que d’aucuns avaient de la peine à associer au motif des manifestations. N’ayant pas digéré ce qu’ils ont qualifié d’attaque gratuite à l’endroit de leur autorité morale, les militants du parti politique PPRD se sont livrés à leur tour à la destruction des effigies du président actuel Félix-Antoine Tshisekedi.

 Le Gouverneur de la province du Lualaba a condamné fermement l’irresponsabilité dont ont fait montre les militants de ces deux camps politiques  en détruisant ce qui doit rester inattaquable et valeur historique d’une Nation.

Des actes de vandalisme qui, mine de rien, risquent de quitter le camp des idéologies et migrer vers des camps communautaires ou ethniques et déboucher sur l’effusion de sang,  « Le Lualaba n’en a pas besoin » a martelé Richard Muyej, rappelant les pages Sombres de l’histoire de Kolwezi.

Le Gouverneur de Province promet de rencontrer ce lundi 11 novembre 2019 les responsables de l’UDPS et du PPRD, car un tel débordement ne devra plus jamais se répéter.