Ituri : Covid-19, Janvier Egudra interpelle les églises sur le respect des mesures barrières édictées par le Chef de l’État

Ituri : Covid-19, Janvier Egudra interpelle les églises sur le respect des mesures barrières édictées par le Chef de l’État

1 juin 2020 Non Par ELAVOX

Pendant que le pays est encore pendant la période d’état d’urgence sanitaire décrétée par le Chef de l’État depuis le mois de mars dernier et par conséquent, certaines mesures ont été prises pour stopper la propagation du Coronavirus (Covid-19), en Ituri ces mesures commencent à être bafouées.

Ce dimanche 31 mai par exemple, deux diocèses de l’église catholique, celui de Bunia et celui de Mahagi ont organisé des cultes publics prétextant qu’ils ont reçu une autorisation du ministre provincial de la santé. Cependant l’on a déploré le surnombre des fidèles et une difficulté irréversible de faire respecter la distanciation sociale. D’autres églises étaient en passe d’emboiter le pas.

Dans un point presse organisé ce Lundi 01 Juin, le ministre provincial de l’économie et finances mais aussi du commerce et en même temps porte-parole du gouvernement provincial rejette la thèse selon laquelle le ministre provincial de la santé au nom du gouvernement provincial a donné une quelconque autorisation aux prélats catholiques pour l’organisation des cultes publics.

«Le Gouvernement provincial n’a donné aucune autorisation pour l’organisation d’un culte, pendant que nous savons tous que la décision de la suspension de tout rassemblement de 20 personnes y compris les cultes publics a été prise par une ordonnance présidentielle, donc c’est une mesure du Chef de l’État que le Gouverneur de la province comme représentant du Chef l’état est entrain d’observer et de faire exécuter. Donc à ce stade le gouvernement provincial n’a pas pris une décision qui soit en contradiction avec la décision du Chef de l’État » a-t-il martelé à elavox.info.

Signalons que la pandemie de Coronavirus a été confirmée en RDC depuis le 10 mars dernier, à ces jours le pays a déjà enregistré plus de 3.000 cas et la province de l’Ituri en a enregistré 2 pour l’heure.

Jean-LO/#ELAVOX