Ituri : La RN4 en délabrement avancé, ça urge du côté gouvernement provincial [Janvier Egudra]

Ituri : La RN4 en délabrement avancé, ça urge du côté gouvernement provincial [Janvier Egudra]

2 juin 2020 Non Par ELAVOX

Le trafic entre Bunia-Kisangani et Bunia-Iziro est presque coupé suite à la dégradation de l’état de la Route Nationale numéro 4 (RN4) qui relie ces villes.

Cette route est d’intérêt national, elle semble être abandonnée par le gouvernement central même si le FONER perçoit normalement les taxes auprès des usagers de ce tronçon routier. Par conséquent le gouvernement provincial, pour soulager la souffrance de la population, va prendre des mesures nécessaires pour voir comment intervenir sur cette route en remblayant des grands bourbiers en attendant la réponse de Kinshasa aux multiples doléances du gouverneur Bamanisa.

Selon le porte-parole du gouvernement provincial, la province prévoit d’intervenir par ses moyens propres récoltés par le brigade spéciale mise sur pied récemment par la province.

«Le Gouverneur de province ne passe une journée sans demander au gouvernement central sur l’état de l’évolution de la situation de RN4. Mais c’est vrai que les routes d’intérêt national sont des matières du gouvernement central mais comme nous avons récupéré l’opération de péage, nous sommes dans l’obligation de mettre toutes les batteries en marche pour que dans une période de deux semaines nous mettions des entreprises sur cette route pour commencer les travaux et que notre population puisse bénéficier de la sécurité routière sur le plan de trafic et de transaction » a déclaré Janvier Egudra, porte-parole du gouvernement provincial à elavox.info.

La RN4 a été ciblée dans le programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’État mais aucun effet n’a suivi sur le terrain, les travaux n’ont pas encore été amorcés sur ce tronçon malgré son état de délabrement avancé. Le trafic entre Bunia et Kisangani qui ne durait que 24h est devenu un véritable casse-tête pour les usagers qui mettent 5 à 7 jours pour atteindre Kisangani.

Jean-LO/#ELAVOX