RDC : Les politiques et marche actuelle à repenser ?

RDC : Les politiques et marche actuelle à repenser ?

3 août 2020 Non Par ELAVOX

La question semble prédominer les échanges de ceux et celles qui se soucient d’un Congo grand.

Les tensions et tergiversations observées parmi les descendants et successeurs aux commandes du pays de Lumumba en témoignent sur le pesant d’or de la question sur le devenir de ce pays aux potentialités immenses par son sol et sous sol, avec comme paradoxe, la quasi-totalité de sa population plus pauvre.

À la lumière de l’idée d’un de cerveaux pensants du pays, Mwalimu Sylvain Kantolomba, Il est temps de repenser notre Nation, a largué ce défi un Professeur sociocritique et prospectionniste de son pays.

Pour lui, on ne doit pas sacrifier la Nation sur l’autel des discussions politiques. Un argumentaire qui tombe presqu’à point nommé surtout qu’en RDC, certains opérateurs politiques envisagent un dialogue politique alors que d’autres encore distillent des tensions sous considération ethno-tribales.

En tout, ces façons connues et déjà appliquées de tous n’ont jamais profité au peuple congolais si pas seulement aux personnalités politiques en perte de positionnement. Selon ce Professeur, il est temps que l’élite congolaise passe, 60 ans après l’indépendance à la barre pour évaluer sa responsabilité.

Se confiant aux médias, Mwalimu Sylvain Kantolomba estime qu’il est temps que l’on s’interroge sur ce qu’on a fait sur l’ingénierie, l’industrialisation, l’agriculture, la pensée transformatrice. Des réponses à cette introspection pourront sans doute ouvrir une brèche à la révision de la manière de faire.

En effet, les actes passés n’ont pas convaincu les aspirations des pères fondateurs. Ainsi, il serait alors plus que temps, 60 ans après l’indépendance que soit éveillé le génie congolais dans chaque domaine en le mobilisant et mettant au travail dans tous les domaines de la vie nationale tels que l’agriculture, la sécurité, la technique, la mécanique et bien d’autres afin que le pays puisse valablement répondre aux défis de l’ère.

Moïse Lunda/#ELAVOX